Fonctionnement d’un mini projecteur

comment fonctionne un mini projecteur

Comment fonctionne un mini projecteur ?

Un mini projecteur est un appareil de vidéoprojection de petite taille et avec un poids limité. On parle également de vidéoprojecteur.
Sous de nombreux aspects, il fonctionne comme un vidéoprojecteur classique, avec en principe une détection automatique de la source des données vidéos par exemple.

Pour en savoir plus sur le fonctionnement d’un mini vidéoprojecteur, voici les technologies disponibles et comment effectuer quelques réglages.

Les différentes technologies pour un mini projecteur

C’est en général au moment d’un comparatif entre mini projecteurs que l’on s’intéresse à la technologie incluse. Nous vous proposons ici qu’un rapide rappel sur la question.

Trois technologies sont disponibles. Elles influencent le prix du mini projecteur, son niveau sonore ainsi que la qualité de l’image surtout dans les scènes d’action. Par contre elles fonctionnent toutes avec une lampe LED.

⇨ Projecteur DLP

DLP est l’abréviation pour Digital Light Processing. Ce système est présent dans la projection cinématographique professionnelle. C’est le format le plus vendu, car également le moins cher.

La technologie DLP permet d’avoir une bonne image avec de forts contrastes. Par contre elle crée un effet dit effet arc-en-ciel, un peu stroboscopique quand les changements de décor sont rapides.

⇨ Projecteur Tri-LCD ou LCD

LCD signifie Liquid Crystal Display. C’est la technologie principale dès que l’on s’intéresse au milieu et haut de gamme. En effet si l’image est similaire à celle obtenue par le DLP, la projection est plus discrète. Le ventilateur est quasiment inaudible, ce qui fait que le seul son diffusé est l’audio qui accompagne le film. De plus, il n’y a quasiment pas d’effet arc-en-ciel avec la technologie LCD.

⇨ Projecteur LCOS

LCOS est l’abréviation de Liquid Crystal On Silicon. Cette technologie est incluse dans les appareils haut de gamme et elle sous-entend de pouvoir créer une ambiance totalement propice à la projection d’un film. Si vous aménagez un home cinema dans votre sous-sol sans fenêtre, aucun souci. Si vous souhaitez projeter des vidéos dans votre salon qui n’a pas de volet, ce ne sera pas possible.

En effet, si l’image est de très bonne qualité, il est indispensable de se placer dans l’endroit le plus sombre possible pour en profiter.

La prise en main du mini projecteur

Tout est fait pour automatisé au maximum la mise en route du pico projecteur. Il n’y a donc pas grand-chose à faire, toutefois il y a quelques éléments qui sont tout de même entre vos mains.

⇨ L’installation du projecteur et de l’écran

En guise d’écran, il est possible de se contenter d’un mur blanc. Il doit être lisse et mat. Il peut éventuellement être beige clair ou blanc sale, ce n’est pas forcément le plus important. Il est également possible de choisir un écran portable et mobile ou d’installer un écran déroulant sur votre mur.

Avec un vidéoprojecteur classique, on positionne l’appareil à plus de 5 mètres et les réglages se font ensuite sur l’appareil pour améliorer la visibilité.

Sur un mini projecteur, les réglages s’effectuent majoritairement en déplaçant l’appareil. Il faut s’avancer ou s’éloigner de l’écran, le mettre plus haut ou plus bas, modifier l’inclinaison, etc. Cela peut demander un peu de temps la toute première fois, alors n’hésitez pas à tout régler longtemps avant la projection si vous avez des invités ou toute votre famille.

⇨ Les branchements

Il y a plusieurs branchements à effectuer.

Tout d’abord il faut vérifier que le mini projecteur est bien sous tension. Il faut pour cela soit le brancher sur le secteur, soit s’assurer que la batterie est suffisamment chargée. Puis il faut allumer l’appareil (avec le bouton marche / arrêt, consultez votre notice pour en savoir plus).

Enfin il faut brancher le projecteur à une source de données (elle-même déjà allumée normalement). Selon les circonstances, il faut utiliser un câble USB, HDMI, VGA, etc. Lors du branchement, les deux appareils se détectent l’un l’autre. Si ce n’est pas automatique, il faut jeter un œil à votre notice pour voir si le branchement ne se fait pas avec l’appareil éteint pour l’allumer ensuite quand tout est prêt.

N’oubliez pas de brancher également une sortie son, que ce soit des haut-parleurs, des enceintes ou juste un casque.

Utilisez la télécommande ou votre smartphone (si c’est un produit compatible) pour sélectionner votre film et débuter la projection.

⇨ Les derniers réglages de l’image

Quelques modèles de projecteurs permettent de modifier avec un ou deux boutons la focale, le contraste, la luminosité.

Toutefois le plus souvent, comme nous le disions au préalable, c’est automatique et vous ne pourrez pas choisir vous-même le meilleur réglage.

Prévoir une pièce sombre

Tous les projecteurs ont besoin d’une pièce sombre pour projeter une vidéo lisible, peu importe le nombre de lumens inclus. Par contre l’obscurité n’a pas besoin d’être totale sur un appareil avec plus de 1000 lumens. Il est dans ce cas là possible de maintenir une source de lumière derrière le projecteur.

C’est ce qui explique que les vidéoprojecteurs premier prix sont déconseillés pour une utilisation en classe ou dans un contexte professionnel, car on se retrouve dans l’impossibilité de prendre des notes pendant la projection.

Il est vrai qu’ici il ne s’agit pas de savoir comment utiliser un mini vidéoprojecteur, mais plutôt de vérifier que le produit acheté est compatible avec l’environnement à votre disposition.

Conclusion

Pour tout ce qui est détails techniques, c’est-à-dire le bouton exact sur lequel appuyer pour relier votre projecteur à votre ordinateur ou votre tablette, une seule solution : consulter le mode d’emploi de votre modèle.

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

commodo accumsan libero Praesent risus. Curabitur Sed